• CLAFG : LE CHOEUR DES ASSOCIATIONS DE FEMMES

Edito

presidente-clafg-geneve-femmes

Le CLAFG est bien vivant!

Assemblée générale : un débat animé !

La salle était pleine : presque quarante femmes présentes et un homme.

La modification des statuts a suscité le débat. Un débat démocratique, animé et respectueux. Chacune a pu s’exprimer, l’échange était riche. Il y avait des anciennes présidentes, de nombreuses représentantes des associations et de nouvelles membres.

On remarque que même si des associations cessent leurs activités, de nouvelles se constituent. Le réseau féminin évolue, le CLAFG est bien vivant !

Le CLAFG : féminin et féministe !

Le CLAFG – bien qu’il garde son appellation de Centre de Liaison des Associations Féminines Genevoises – a décidé de s’ouvrir aux associations féministes. Notre but est de représenter la diversité du tissu féminin genevois et nous avons constaté qu’une nouvelle génération d’associations féministes ne se retrouve pas dans notre réseau. Nous avons donc tout naturellement décidé de l’élargir à de nouvelles associations, afin de permettre à chacune de bénéficier de notre plateforme. Si ce changement était évident pour le comité, il l’était moins pour certaines membres. Le vrai travail commence maintenant. D’une part, il faudra convaincre ces associations de nous rejoindre et d’autre part, il faudra les accueillir et leur faire sentir qu’elles sont les bienvenues.

La complexité fait la richesse

Les femmes sont complexes, elles ont diverses facettes, c’est leur richesse. Dans ce monde qui fonctionne encore trop sur des règles établies par les hommes, il faut nous regrouper, nous entraider et être solidaires. Nous devons apprendre les unes des autres. Ce n’est que comme cela que nous ferons avancer notre cause.

Le CLAFG est reconnu comme un relais politique dans la république. Nous entendons tenir ce rôle. Toute la difficulté réside dans le fait que nous avons des opinions différentes au sein de nos associations et qu’il est difficile de prendre une position commune.

Notre devise : « Le choeur des associations de femmes »

Ensemble nous pouvons réussir à surmonter ces obstacles. La chorale des associations féminines et féministes doit se faire entendre, elle ne doit pas chanter de façon discordante, mais elle peut chanter en canon.

Le CLAFG est bien vivant, il se renouvelle. Écoutez notre chœur et nourrissez-le de vos voix.

presidente-clafg-geneve-femmes

Nathalie Schneuwly

Présidente

Le CLAFG

aurore-bui-clafg-femmes-softweb-geneve

3 questions à Aurore Bui, créatrice de SOFTWEB

Dans le cadre de notre nouvelle permanence, le CLAFG a posé quelques questions à la créatrice et directrice de SOFTWEB, qui vous donnera des conseils dès septembre, en matière de recherche de fonds.

  • Quels sont les avantages et les difficultés à être une association féminine et/ou féministe dans la démarche de recherche de fonds ?

“Défendre des causes féminines et féministes, c’est s’investir pour les droits des femmes et leur intégration harmonieuse dans la société. Le fait que cela puisse être perçu par certains comme une action militante peut être un frein à la recherche de fonds pour certains types de donateurs ou de bailleurs. Il est important de savoir à qui envoyer quel type de dossiers, et comment faire passer un message qui correspond à la personne qui lit le dossier. Par exemple, certaines actions à destination des femmes peuvent être intéressantes pour des entreprises qui veulent communiquer sur ce thème. Et certaines actions à destination des femmes concernent également la santé et la sécurité de leurs enfants, thème qui intéresse de nombreux donateurs.”

  • Quels types de services proposez-vous?

« Nous proposons une consultation gratuite pour les associations qui leur permet d’obtenir un premier diagnostic sur leur situation et leurs défis, et une orientation sur des solutions adéquates. Nous proposons également des prestations de coaching et de recherche de fonds (sur dossier). »

  • Auriez-vous un conseil à donner aux associations, notamment à nos associations membres en ce qui concerne la recherche de fonds ?

« Il devient de plus en plus nécessaire pour les associations de développer leur autofinancement, mais aussi d’évaluer leurs projets et de faire un retour argumenté de leur effet sur le terrain auprès des bailleurs. Ceci peut nécessiter de nouvelles compétences pour développer et pérenniser les associations. Une des options est de se tourner vers l’entrepreneuriat social, et d’appréhender des outils tels que le « business model » qui viennent du monde de l’entrepreneuriat. »

Agenda

septembre

Aucun évènement