image_pdf

À table! Avec Maurice & Corinna Lecture de l’intime

image_pdf

MARDI 6 FÉVRIER 2018 19H

Durant toute leur vie de couple, Corinna Bille (1912-1979) et Maurice Chappaz (1916-2009) ont entretenu une correspondance abondante. Leurs lettres sont autant d’odes à l’amour, qu’à l’amitié et à la liberté qui les unissaient. Empreintes d’une trajectoire intime éblouissante et atemporelle, elles constituent un patrimoine littéraire édifiant et une réflexion sur l’art, dépassant la sphère privée. Publiées en 2016 par les éditions Zoé sous le titre « Jours fastes », elles prennent vie ici grâce aux comédiens Nathalie Boulin et Jean-Louis Johannides. Cette lecture est une proposition de Maria Da Silva et Élise Pernet qui ont réalisé le montage des textes.

À l’issue de la lecture, la Maison de Rousseau et de la Littérature vous propose de déguster une sélection des vins du domaine de Marie-Thérèse Chappaz, nièce de l’écrivain et vigneronne en biodynamie. Situé à Fully en Valais, le domaine accueillit Maurice Chappaz et Corinna Bille qui y ont séjourné pour écrire « sur la table de la cuisine avec des gants car il n’y avait pas de chauffage », comme le raconte Marie-Thérèse.

Cette lecture, qui a déjà été présentée dans le cadre du festival la Fureur de lire, est en lien avec l’exposition « Amoureux & Écrivains. Dans l’intimité de Corinna Bille et Maurice Chappaz » à découvrir jusqu’au 25 février 2018 à la MRL. La Maison de Rousseau et de la Littérature vous présentera une sélection des manuscrits des deux auteurs qui leur a été prêtée par les Archives Littéraires Suisses de Berne.

Pour plus d’informations et d’autres événements de la MRL, cliquez ici

 

Accueil, réceptivité, recevoir…

image_pdf

Recevoir une nouvelle année implique une ouverture à ce qui viendra, à ce qui est neuf, à ce que nous souhaitons.

Préparer la terre avec les semences nécessaires est une tâche qui s’avère essentielle pour que nos cultures fleurissent et donnent les fruits tant espérés.

L’espoir est un engrais indispensable pour nous rendre ouvert-e-s et œuvrant-e-s.

Chaque année le rituel se répète. Chaque année nous récoltons des fruits pour en semer d’autres graines.

Le cycle de la nature œuvre également dans nos cœurs pour que les objectifs que nous avons s’ajustent à l’air du temps.

Les missions féministes ne sont pas étrangères aux cycles de la nature.

Cultiver, faire germer, mûrir et récolter est un processus inhérent à tout projet qui souhaite devenir prospère.

Chaque étape est un jalon indispensable pour rendre la société plus juste, plus inclusive et plus respectueuse des droits humains.

Une société plus attentive à la sororité est nécessaire pour que des graines d’unité puissent parsemer les terrains de la société pour les rendre ainsi plus fertiles.

Le CLAFG, âgé de 80 ans, continue son engagement auprès des femmes pour rendre visible leurs actions, pour favoriser le réseautage entre elles, pour encourager la participation des femmes en politique et pour soutenir divers projets, comme celui de Plaine d’Egalité.

Au nom du CLAFG, je vous souhaite une très belle et prospère année 2018 !

Avec mes meilleures pensées,

Stéphanie Metzger del Campo

Présidente