Transmission

image_pdf

Proche du départ, j’aimerai vous adresser ces quelques mots de reconnaissance, de ce que fut pour moi assumer la présidence du CLAFG, pendant la période 2016-2018.

Ce fut une étape riche en rencontres avec des femmes de tous horizons.

Une étape pendant laquelle je m’investis très sérieusement dans la coordination et la gestion du CLAFG, afin d’assurer le bon fonctionnement administratif pour atteindre ainsi les objectifs et les indicateurs fixés pour la période 2016-2019.

Pendant cette gestion j’ai été amenée à élargir mon réseau et à découvrir les différentes activités et missions des associations qui œuvrent à partir de la perspective de genre.

Des réunions de comité, des soirées de réseautage, des tables rondes, des conférences et même le lancement d’un projet novateur et ambitieux, Plaine d’Egalité, ont été à l’ordre du jour pendant cette période.

Il y eut des temps de réflexion et des temps d’action, des temps qui s’imbriquent et s’entrelacent à tout moment pour se nourrir mutuellement.

Nous avons osé former un groupe de réflexion qui porta sur la thématique de la « neutralité ».

Nous avons osé franchir des barrières et des obstacles générées par les « prêt-à-penser ».

Nous avons également mis en valeur les différentes associations qui se sont formées au cours de ces deux ans et nous n’avons pas hésité de miser sur la qualité quand il s’agissait de soutenir des associations émergentes, comme l’a démontré notre collaboration avec l’association AMALA.

Nous avons même célébré les 80 ans du CLAFG le 5 octobre 2017 à la Société de Lecture et nous avons été honoré-e-s par la présence de femmes politiciennes de différents partis politiques ainsi que des poétesses.

Aujourd’hui je suis proche du départ et je vous remercie de nous avoir soutenu pendant cette gestion.

Le départ est également un temps de transmission.

Transmettre le « savoir-faire », pour qu’une prochaine présidente prenne le relais.

Oser le changement pour que le renouvellement donne place à de nouvelles ressources.

Porter un regard neuf pour que de nouvelles dynamiques s’installent, toujours dans le but d’avancer en matière d’égalité de genre.

Je souhaite à la future présidente une excellente gestion et des forces renouvelées pour continuer sur le chemin de l’accomplissement de la mission du CLAFG.

Je remercie vivement le comité pour son engagement ainsi que les assistantes administratives avec lesquelles j’ai collaboré pendant cette gestion.

Je vous remercie vous toutes et tous pour la dynamique de travail et de collaboration qui s’est installée entre nous.

Je remercie également le BPEV, en la personne de sa directrice, Madame Colette Fry, pour tout le soutien que ce bureau donne au CLAFG pour qu’il puisse exister et répondre à des besoins sociétaux.

Un grand merci,

Très sincèrement,

Stéphanie Metzger del Campo

Présidente