Plaine d’Egalité

image_pdf
Plaine d’Egalité

Plaine d’Egalité est un projet qui porte sur la réalisation d’un événement associatif, festif et réflexif sur les enjeux d’égalité de genre et d’intersectionnalité, qui aura lieu à la Plaine de Plainpalais le 14 et le 15 juin 2019.

Ce projet réunit les forces de travail de représentant-e-s du CLAFG, de l’Université de Genève-Service Egalité, du BPEV, du Réseau Femmes, de la Ville de Genève -Agenda 21 et de la Fédération Genevoise des associations LGBT.

Nous nous réunissons une fois par mois en comité de pilotage et grâce à notre chargée de projet Nadine Frei qui a commencé à collaborer avec nous en janvier 2018, nous avons pu réaliser et envoyer les demandes de fonds aux bailleurs de fonds suivants :

–       Fondation Emilie Gourd

–       Fondation Meyrinoise du Casino

–       Fondation Wilsdorf

–       Loterie Romande

–       Ville de Genève-Agenda 21 (en cours)

–       Université de Genève

–       BPEV (en cours)

Ce projet se veut fédérateur et inclusif des différentes sensibilités apportées par des acteurs et actrices œuvrant pour l’égalité de genre.

Le rassemblement est nécessaire pour rendre visible toutes les actions menées au sein de notre cité par les acteurs et les actrices qui sont actifs et actives dans différents domaines touchant le genre.

Nous veillons à ce que la représentativité soit large et à ce que chaque association voulant participer y trouve sa place.

La deuxième étape du projet consistera à lancer un appel aux associations et collectifs pour les inviter à y participer.

Pour relancer cette invitation, nous attendons d’abord les réponses des bailleurs de fonds, réponses que l’on espère seront positives !

Nous avons déjà obtenu une réponse positive de la Fondation Emilie Gourd et de l’Université de Genève à qui l’on remercie vivement.

Nous nous réjouissons de cette co-création avec vous, afin de jouer ensemble des mélodies riches en subtilités et qui porteront des fruits pour toutes et tous en matière d’égalité.

Avancer dans l’égalité de genre nous affranchit de la binarité et nous rapproche de l’essentiel qui est propre à chacune et à chacun.

Je nous souhaite plein de succès pour cette co-création !

Avec mes meilleures pensées,

Stéphanie Metzger del Campo

Présidente