Béatrice Hirsch : Candidate du PDC pour le Conseil National

image_pdf

Béatrice Hirsch

Nom et prénom :   Hirsch Béatrice

Age :   56 ans                          

Situation familiale :     /

Langue(s) parlée(s) :     

  • Français et anglais : couramment
  • Allemand : bonnes notions

Formations :   Infirmière

Activités actuelles :    

  •  Responsable des soins dans un EMS                                          
  • Adjointe au Maire de Troinex

Site personnel :   www.beatricehirsch.ch

Quels ont été vos mandats politiques jusqu’ici?

  • Conseillère Municipale à Troinex (2007 à 2013)
  • Députée au Grand Conseil (de 2006 à 2009, puis de 2012 à 2016)
  • Adjointe au Maire de Troinex depuis 2017
  • Présidente du PDC Genève de 2012 à 2014

De quelles Commissions  politiques faites-vous partie ?

Mon dicastère actuel : affaires santé social, jeunesse, aînés, sport et loisirs_

Quels ont été vos engagements associatifs jusqu’ici ?

Comité de l’Association Suisse des infirmières section Genève, Groupement du personnel soignant et représentante du personnel aux HUG (dans le passé).

Représentez-vous votre parti dans des conseils d’administrations, des fondations… et si oui, lesquels?

Dans le cadre de ma fonction d’ajointe au Maire uniquement

Si vous êtes élue, quelles seront vos engagements pour l’égalité hommes-femmes ?

Promouvoir la formation obligatoire en problématique du genre dans le cursus des enseignants et éducateurs  de la crèche à l’Université.

Participer à atteindre l’égalité salariale

Congé paternité ou parental avec un part paternelle obligatoire (au minimum de 4 semaines)

Améliorer les conditions de retraite des femmes (temps partiel, petits emplois, emplois peu rémunérés)

Lutte dans les violences faites aux femmes

Promouvoir l’égalité dans les postes clés tant de l’administratin que de la formation ou politique.

Commentaire : Avoir un  rôle modèle, changer la perception du rôle et de la place  de la femme dans la société, dans l’économie, en politique pour parvenir à une vraie égalité. Malheureusement tout ne peut pas être réglé par des modifications législatives.