image_pdf

La porte vers une année féministe est ouverte !

image_pdf

Depuis 37 ans, la constitution suisse est favorable à un salaire égal pour un travail égal. Malgré cette acceptation de la loi sur l’égalité des sexes, l’amère constat est que l’égalité dans plusieurs domaines reste quand même un luxe hors de la portée des femmes. Pour un poste de travail égal, les femmes perçoivent en moyenne 600 CHF en moyenne en moins que les hommes. Les conseils d’administration des entreprises étatiques comptent 16% de femmes et ce taux diminue à 6% pour les postes de prise de décision. Le nombre de filles qui choisissent des filières scientifiques est clairement en deçà de celui des garçons, dû à des représentations de genre perpétrées au sein du système éducatif. Disons de manière franche que la réalité quotidienne nous amène à nous poser la vraie question : Où en est-on avec l’égalité ? Pourquoi existe-il toujours des discriminations sur la base du seul fait d’être femme ? que faut-il faire de plus pour que les textes soient appliqués ? Pourquoi des sanctions ne sont-elles pas prises ? A quand l’égalité réelle ?

Le jeudi 14 juin, le conseil national suisse a voté la loi qui instaure des quotas pour les entreprises cotées en bourse. Au moins 30% de femmes dans les conseils d’administration et 20% dans les directions. Défendue par certains et critiquée par d’autre, l’instauration des quotas divise les opinions, même au sein des femmes elles- mêmes. D’une part il y’a celles qui défendent le point de vue selon lequel il n’est nul besoin d’instaurer des quotas pour équilibrer la présence de femmes dans les instances décisionnelles, car selon elles ce déséquilibre serait en phase de rétablissement progressif. D’autre part, le camp de celles qui pensent que ce déséquilibre a assez duré et qu’il est temps de lui donner un coup de pouce en imposant une présence féminine à travers des quotas. Ces deux positions se sont côtoyées jusqu’au dernier moment ce jeudi 14 juin au conseil national, lorsque la loi sur les quotas l’a emporté à une seule voix. C’est bien une seule voix qui a fait la différence. La différence d’accès ou de non accès des femmes à des instances décisionnelles Suisse. Une seule voix…mais une voix qui compte, qui résonne et quoi pèse de tout son poids car elle marque la différence entre un avant et un après quant au pouvoir décisionnel des femmes en Suisse. C’est une voix grâce à laquelle les conditions de travail de plusieurs femmes vont changer.

Du même coup, cette humble voix vient nous rappeler que chaque voix, aussi petite soit-elle, compte et peut faire la différence, surtout lorsqu’il s’agit de changer des conditions de vie ; que chaque voix n’a rien à perdre en se faisant entendre, sinon que tout à gagner ; que chaque voix peut se transformer en la voix qui fait la différence et permet de tourner la page d’une époque. Osons y croire, cette petite voix a ouvert un portail sur une année d’appropriation de la loi sur l’égalité des sexes en Suisse.

Le 14 et 15 juin 2019, le Festival Plaine d’égalité et la Grève féministe vont prendront place afin de transformer l’écho de toutes ces petites voix en un bruit assourdissant. N’oublions pas que chaque voix compte. Venez donc donner de la voix !

 

  Larissa Bambara
Présidente du CLAFG

 

Campagne Ruban Blanc Suisse

image_pdf

Ensemble pour une Suisse sans violence de genre

Pour pousser les citoyens et citoyennes à vraiment s’engager dans la création d’une Suisse sans violence de genre, il nous faut une communication nationale musclée et pertinente. Une telle communication implique plusieurs volets:

  • des Mega-Affiches dans trois gares suisses
  • un Kit d’outils avec 16 thèmes pour atteindre notre objectif
  • un ’Guide éducatif et pratique’ pour les écoles
  • les médias sociaux et des tables rondes

Ce que mon projet a de spécial

Depuis le mouvement international #MeToo, nous vivons un contexte global qualitativement modifié dans les rapports de genre. Il importe maintenant de capitaliser sur la nouvelle énergie créée par ce mouvement. Plus personne ne peut se réfugier derrière de vieux arguments, style : il y a déjà eu tellement de progrès pour les femmes depuis 50 ans. Il n’y a encore jamais eu de campagne nationale sur la question d’éliminer complètement la violence de genre dans les couples. Or comme membre des Nations Unies, la Suisse s’est officiellement engagée à atteindre cet objectif d’ici 2030.

A quoi votre soutien va servir

L’argent sera utilisé pour financer des Mega-Affiches publicitaires à Genève, Berne et à Lucerne pour une durée de 30 jours. Ces affiches souligneront l’urgence de vraiment atteindre cet objectif. L’engagement de chacun est la condition du succès. Sur notre site web www.ruban-blanc.ch chacun peut déclarer son engagement « pour une Suisse sans violence de genre contre femmes et filles. »

Le Conseil National pour des quotas de femmes dans la direction des grandes entreprises

image_pdf

Les femmes devraient être mieux représentées dans les instances supérieures des grandes entreprises. Le Conseil National approuve l’instauration de quotas dans les directions et les conseils d’administration des sociétés cotées en bourse.

Voir le reportage de la RTS:

https://www.rts.ch/info/suisse/9647681-simonetta-sommaruga-en-matiere-d-egalite-la-transparence-est-efficace-.html 

Cours intensifs d’anglais en été chez Découvrir

image_pdf

Inscrivez-vous aux cours intensifs d’anglais à l’Association Découvrir

Programme:

  • Nombre d’heures : 40 heures
  • Prix : 350.-
  • Cours financés par le chèque annuel de formation, CAF

Niveau A1-A2
Dates : du 02 au 26 juillet 2018
Horaire : 4 semaines – 4x par semaine : Lundi à Jeudi : 18h15 à 21h

Niveau B1-B2
Dates : du 06 au 30 août 2018   (Délai d’inscription : du 04.06.2018-31.07.2018 )
Horaire : 4 semaines – 4x par semaine :   Lundi à Jeudi : 18h15 à 21h

Conditions d’inscriptions :

Un test d’évaluation est disponible dans nos bureaux afin de déterminer le niveau.

Modalités de paiement:

  • Par chèque annuel de formation, CAF, financé par le canton de Genève pour toute personne contribuable. Procédure : le CAF peut être demandé en ligne : http://www.ge.ch/caf/ ou adresser une demande à l’OFPC – Rue Prévost Martin 6 – 1205 Genève
  •  Par  compte postal : Compte CCP 17-598538-4 / IBAN CH28 0900 0000 1759 8538 4
  • En espèce, dans leurs bureaux.

Possibilité d’un arrangement de paiement en fonction de la situation

Contact : 022 732 75 40 ou écrire à info@associationdecouvrir.ch

 

Pack-entreprise au service des associations

image_pdf

Le « One-Stop-Shop » au service de l’entreprise, de
l’association ou autre organisation.

Créer, développer ou reprendre une activité en Suisse, nous vous accompagnons.

Notre « one-stop-shop » (Fiduciaire, assistance administrative, assurance et financement) vous permet de répondre efficacement à vos besoins avec un minimum d’interlocuteurs.

Par une approche personnalisée, Pack-Entreprise, trouve les solutions à vos problèmes et vous accompagne vers le
succès.

 

Rue des Pâquis, 11-1201 Genève
Antoine Grosclaude 076 621 50 80 contact@packentreprise.ch
http://www.packentreprise.ch