Rapport d’Activités 2016 du CLAFG

image_pdf
Découvrez le Rapport d’Activités 2016 du CLAFG

Pour avoir accès au PDF, cliquer ici.

2016 FUT UNE ANNÉE DE NOUVEAUX ENGAGEMENTS !

Le 28 avril 2016 se déroula l’Assemblée Générale qui réunit des associations membres de différents horizons ainsi que des membres individuelles du CLAFG, séance pendant laquelle Stéphanie Metzger fut élue pour assumer la présidence du CLAFG.

Nathalie Schneuwly a soigneusement préparé la relève pour la nouvelle présidente et a cherché de nouvelles membres pour le comité.

Ont été membres du comité pendant l’année 2016:

Yvonne Ismail Urfer, Florence Anglès, Dominique Eberlé, Thérèse Dupont, Elisabetta Crolle, Irina Inostroza, Frédérique Perler, Céline Burki, Céline Taïs et Patricia Droz-dit-Busset.

Les nouveaux axes de travail présentés par la présidente sont les suivants:

 

  •  Développer une vision transdisciplinaire entre les associations féministes et féminines afin de promouvoir la visibilité, l’inclusion citoyenne et le dépassement de la binarité.
  • Renforcer l’axe culturel par le moyen d’organisation d’évènements. · Relier l’art à la politique.
  • Renforcer le lien avec la Genève Internationale.
RE-NAISSANCE D’UN NOUVEAU PROJET « PLAINE D’EGALITE» :

Il s’agit d’un évènement multiculturel et inter-associatif qui aura lieu à la Plaine de Plainpalais en juin 2019.

Cet évènement réunira de nombreuses associations qui oeuvrent pour l’égalité de genre et la diversité et o rira des stands d’information et des activités diverses comme des animations créatives, des performances artistiques, des débats, des tables rondes, des échanges variées, etc.

Ce projet a été présenté lors de la Rencontre avec les associations féminines et féministes, organisée par le Service de l’Agenda 21 de la Ville de Genève, le 2 juin 2016.

Pendant la Rencontre des Associations féminines et féministes organisée par le BPEV le 3 novembre 2016, la présidente a également présenté le projet à l’auditoire.

Ce projet avait été conçu à la base par F-Information et d’autres associations féministes et féminines en 2005 et n’avait pas abouti par manque de fonds.

Aujourd’hui il est repris avec un nouvel élan et de nouvelles forces!