Les bonnes nouvelles et les résolutions!

image_pdf

Un bon début!

clafg-femmes-geneve-2015

L’année 2016 commence bien pour le CLAFG.

Notre association a reçu un arrêté du Conseil d’Etat qui reconduit notre subvention pour les 4 prochaines années. Alors que nous aurions souhaité qu’elle soit légèrement augmentée pour nous permettre de développer notre secrétariat, elle a été réduite de 5%, restriction budgétaire oblige. Nous sommes évidemment un peu déçues, mais reconnaissantes que notre action soit soutenue par le Conseil d’Etat.

Le CLAFG aide ses membres

Notre comité devra agir pour consolider le réseau, voir l’élargir. Nous devrons être plus créatives et solidaires entre nous. Beaucoup d’associations nous font part de leurs difficultés financières en ce début d’année. Notre Centre avec ses locaux rénovés est une bouée de sauvetage pour certaines. Nous leur permettons ainsi d’occuper des bureaux à la demi-journée à des tarifs raisonnables et d’organiser des assemblées et comités. Nous souhaitons vraiment pouvoir être utiles au plus grand nombre, rester flexibles pour pouvoir vous dépanner à tout moment et garder des tarifs attractifs pour vous soulager. Toutefois pour nous, ce sont également des rentrées financières bienvenues. C’est un échange GAGNANT-GAGNANT.

Bienvenue aux nouveaux membres du CLAFG

En ce début d’année, nous pouvons vous annoncer que nous avons de nouvelles associations. Une membre de soutien, le CAPAS (collectif d’associations pour l’action sociale qui regroupe 34 associations, dont plusieurs sont membres de notre association) et une  association-membre les Cadrilles. Sa mission est d’offrir un large réseau à des femmes professionnelles regroupées au sein de petits groupes appelés Cadrilles, et de favoriser leur progression personnelle et professionnelle grâce à des échanges d’expertise, de conseils et d’expériences. Nous avons également de nouvelles membres individuelles. Notre réseau s’élargit, ce sont de bonnes nouvelles. BIENVENUES chez nous !

2016: de nouvelles impulsions

Depuis 18 mois que j’ai repris la présidence, le CLAFG a évolué, pris un nouveau départ. Ce travail était voulu par les membres et est reconnu, vu les sollicitations actuelles. Comme annoncé, je ne souhaite pas m’éterniser, car il me semble important, dans un monde qui évolue tellement vite, de pouvoir donner de nouvelles impulsions. Notre association représente différents groupes d’intérêt féminin. Après une politicienne, une présidente issue du monde associatif économique, culturel, social ou international serait bienvenue.

Nathalie Schneuwly

Présidente