Le phare

image_pdf

Le phare nous montre un chemin.

Un chemin qui peut être rectiligne ou un chemin qui se fraye par des détours en s’inspirant des aléas de la vie.

Un phare devant nous est un point de repère auquel nous pouvons accrocher ou projeter nos souhaits, nos illusions, nos objectifs.

Un phare nous illumine quand le brouillard de la nuit interpelle.

Le phare reste-t-il figé ou bouge-t-il tel l’horizon qui s’éloigne à chaque fois lorsque nous avançons sur le chemin ?

Comment se combinent la motivation et le courage lorsqu’il s’agit de suivre un chemin illuminé par un phare ?

Une vie planétaire sans violence, sans pillage et gaspillage des ressources naturelles, avec justice sociale et dans le respect de la vie et dignité humaine, est au cœur de nos combats quotidiens.

Le féminisme est un phare, car inscrit dans l’humanisme il opère comme ce feu sacré qui anime nos engagements.

Une femme peut devenir un phare pour une autre femme, lorsque celles-ci se construisent en se détachant du regard du patriarcat.

Et en cela, les rencontres entre les femmes deviennent des actes de sororité.

Notre soirée de réseautage du 27 novembre en témoigne.

Femmes de tous horizons qui veillent à l’intégration des savoir-être et des savoir-faire en les partageant avec les autres.

Le CLAFG, en ce temps de l’Avent, vous souhaite à toutes et tous de célébrer votre phare et que celui-ci réponde au plus haut degré éthique de vos aspirations et attentes.

Bonnes fêtes,

Stéphanie Metzger del Campo

Présidente CLAFG